Un futur pour la centrale du Vazzio


Aujourd’hui, l’approvisionnement électrique de l’île est assuré, à parts égales, par les énergies renouvelables (l’hydroélectricité à 27% et dans une moindre mesure le photovoltaïque et l’éolien à 6%), les importations d’électricité de l’Italie Continentale et de la Sardaigne, mais aussi par des unités de production thermique, les centrales de Lucciana et du Vazzio.


La sécurisation de l’approvisionnement électrique du territoire a été rendue possible par la mise en œuvre de grands chantiers décidés suite à la crise énergétique de 2005. Seul le renouvellement de la centrale électrique du grand Ajaccio n’a pas eu lieu sur la période...

Ainsi, permettre à la Corse de garantir sa sécurité d’approvisionnement en électricité passe par le renouvellement au plus tôt de l’outil de production d’électricité du Vazzio.


C’est pourquoi je plaide, depuis 2013, auprès des plus hautes instances nationales, pour la conversion de cette centrale au fioul lourd vers l’utilisation du gaz naturel dans le cadre d’une transition énergétique impérative.

Les intérêts sont multiples : améliorer la qualité de l’air, faire l’économie de plus de 200 000 tonnes de CO2 par an et distinguer ENFIN, les perspectives d’une plus grande stabilité des coûts d’approvisionnement en combustibles, leur pérennité et leur sécurité.


Ce nouvel équipement de production permettrait en toute logique, d’accompagner la transition de notre système électrique vers les objectifs de la « Loi de transition énergétique pour la croissance verte » de 2015... et permettrait surtout un gain environnemental immédiat !

86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Ajaccio ! Le Mouvement