GRANDS THÈMES

 
 

THÉMATIQUES POLITIQUES

Intimes convictions

 

UN PROJET URBAIN : AJACCIO 2030

Faire le constat d'un territoire entièrement abandonné à l'initiative privée et lister les opérations immobilières érigées à vau-l'eau, sans organisation d'ensemble, sont des étapes indispensables auxquelles la Ville s'est attelée, dès 2014. 

Dès lors, déplorer l'incohérence et les méthodes douteuses ne suffisait plus. Il fallait renverser la tendance.

Ne plus subir la croissance de l'agglomération, mais la choisir, la réglementer. 

Un projet harmonieux a donc été esquissé, puis proposé et soumis à l'avis des Ajacciens.

Un véritable parcours urbain a donc été délimité, puis enrichi de grands projets : 

- reconquérir la Citadelle et l'ouvrir aux habitants ;

- racheter le terrain de Saint-Joseph et y construire un parc ;

- transformer l'actuel hôpital en éco-quartier ;

- créer un front de mer, une "croisette" ajaccienne, et rendre l'accès à la mer agréable et continue en ville ; 

- créer un musée de l'Hôtel de ville ; 

- déplacer le Conservatoire de musique et en être propriétaire ; 

- requalifier la Caserne Grossetti ; 

- construire un nouvel hôpital ; 

- améliorer le réseau des bus ; 

- optimiser le stationnement...

Toutes ces problématiques ne s'abordent pas les unes indépendamment des autres.

Elles convergent toutes vers une stratégie, celle d'une ville intelligente, qui met en valeur son patrimoine (dont 70% relève de la marque napoléonienne) pour entrer dans la modernité. 

Pour renouer avec nos racines, créer du lien entre les quartiers, entre les générations, entre les Ajacciens.

Et c'est là le meilleur moyen de lutter contre les inégalités. 

Ajaccio fait partie des villes moyennes qui ont été retenues au niveau national dans le cadre du dispositif "Coeur de ville", qui permet à la municipalité de financer ces projets et d'être déjà dans l'opérationnel.

ENVIRONNEMENT

Voilà le sujet qui irrigue chacune de nos actions.
Oui, nous sommes plus que jamais écologistes.
Laisser s'installer un climat saharien en 2050 à Ajaccio, s'affranchir d'un héritage désastreux pour nos enfants sur fond de modèle de destruction, rester otages d'intérêts purement financiers, est inenvisageable.
Alors, il faut avoir le courage du parti-pris.   
À ce jour la Ville a planté 600 arbres, réalisé plus de 4km de pistes cyclables, prolongé d'1km les voies de bus.
Elle a pris ses responsabilités vis à vis des déchets et protège avec force le désormais labellisé "Grand site de la Parata". 
La qualité des eaux de baignade est et restera son fer de lance et les économies d'énergies, sa règle absolue. 
Nous encourageons le déploiement à plus grande échelle des navettes maritimes,
des jardins partagés et de la piétonisation de la vieille-ville. 
Ajaccio doit contribuer à améliorer la donnée mondiale en régulant ses modes de consommations qui ne peuvent plus exister aujourd'hui.
L'heure est aux éco-quartiers, à la sensibilisation des enfants (qui sont réceptifs !), au bien-être animal et à la réflexion sur le transport, tant automobile que maritime.

EMPLOI, ÉCONOMIE

Bien-sûr notre stratégie a toujours été tournée vers la redynamisation du centre-ville, la création de pépinières d’entreprises, l'attractivité et l'implantation de nouvelles sociétés ou enseignes. En témoigne la récente émergence de la ZAC de Mezzana et les sièges d'entreprises qui ont décidé de s'y installer. 

Depuis quelques mois, Ajaccio accueille entreprises innovantes et start-up, qui voient en elle un environnement propre à la création, au développement de technologies de pointe. Elles ont sollicité la Ville, la Ville a répondu. L'embryon du secteur digital grandit à Ajaccio, leurs besoins aussi, en haut-débit, en foncier... ils ont aussi été entendus par la CAPA. 

Travailler nos atouts ET se réapproprier notre territoire, voilà l'équilibre, celui qui peut enfin relier le tourisme et l'économie, aujourd'hui segmentés à tort, de peur de ne plus maîtriser l'afflux de visiteurs et d'y laisser notre âme. Le tourisme, celui que nous voulons :  mesuré, il s'accompagne, il se façonne, il se décide. Ajaccio ! Le mouvement favorise la mutation commerciale vers une offre plus large pour compléter l'existante, une offre mixte, une offre qui monte en gamme. La réouverture de la Citadelle aux Ajacciens ira en ce sens et l'unité hôtelière de luxe en son sein soutiendra cette politique. 

Consommer bien-sûr, mais se divertir, aussi. Encore une question d'équilibre. Ajaccio culturelle, Ajaccio animée, Ajaccio curieuse, Ajaccio révélatrice ! L'artisanat d'art, de bouche, de grandes enseignes, l'administration qui reste en centre-ville, voilà les choix à approuver pour diversifier l'offre, écarter le tourisme de masse, séduire une nouvelle population, de nouveaux pouvoirs d'achats, charmés par une qualité de vie inestimable. 

Cette politique intensive d'amélioration de qualité de vie doit être accentuée par la priorité au piéton, la qualité de l'air et une consommation bien plus responsable en faveur des circuits courts.  

Petit à petit, Ajaccio sort de sa logique passéiste et dégénérative d'une économie dépendante du tourisme de saison et du BTP.

Pour preuve, elle supporte le taux de chômage le moins élevé de Corse (8%) et le taux de vacance commerciale est un des plus bas sur l'île (9%). 

La tendance des centre-commerciaux s'essouffle déjà et leur transformation en friche commerciale sont des risques à anticiper dès aujourd'hui. 

 

Pourquoi créer "Ajaccio ! Le Mouvement" ?

Ajaccio ! Le mouvement est né de la décision d'un homme. 

Celle de privilégier sa ville plutôt que des ambitions nationales
à portée de main.

Une carrière face à une identité, un intérêt face à une responsabilité. 

Oui, la fin du cumul des mandats transforme les vocations, elle teste l'humilité, éprouve l'engagement, constate votre vision du service public. 

Laurent Marcangeli est cet homme-là.

Celui qui a toujours souhaité rassembler la droite et le centre, n'est plus l'élu encarté que vous connaissiez.

Son introspection politique, lui aussi, l'a entrepris.

Et puisqu'il est aujourd'hui impossible de s'en affranchir, sa remise en question, il l'a ensuite assumée.

Sacrifier son mandat de Député au profit d'Ajaccio et de la CAPA, c'était se rapprocher de l'essentiel : son identité. Ce sentiment d'appartenance qui l'a toujours animé, réconforté dans son engagement, révolté parfois. 

À l'heure d'un Brexit vacillant, d'une élection américaine invraisemblable, d'un échiquier politique français renversé et d'une Corse, de fait, gouvernée par une seule tendance sans opposition, Ajaccio doit intervenir. 

La grande et puissante Ajaccio doit être le rempart.

Elle en est capable, parce qu'elle est forte, insaisissable. Elle l'est, car elle a toujours été isolée, différente.

Mais maintenant qu'elle a grandit, qu'elle a refusé les dynasties familiales, elle a pris son indépendance et refuse désormais d'être exclue. 

Ajaccio ! Le mouvement est un appel au peuple.

Un collectif, un cercle de femmes et d'hommes, de toute conviction, une ligue de défense des intérêts
de la ville et ses habitants.

Ni plus, ni moins qu'un espace d'expression libre, qu'une réaction positive aux mauvais traitements 
qu'on lui inflige parfois. 

Alors, si vous ne voyez qu'un seul point commun entre vous et #AjaccioLM et qu'il s'agit d'Ajaccio,

alors vous êtes ici chez vous. 

AJACCIO PRÉSERVÉE

Les valeurs ajacciennes pour guide

Ajaccio ! Le mouvement défend farouchement cet équilibre entre tradition et modernité.
Oui, il est possible de démarrer les travaux d'un téléphérique et de ne jamais oublier d'où l'on vient. Transiger sur la Madunnuccia, sur la crèche en mairie pour Noël, ne sont pas des options.
Laisser l'insécurité s'installer, faire des économies sur des budgets alloués aux associations, renoncer aux coutumes solidaires... serait renier notre identité et celle de nos anciens.
Nous nous y refusons et lutterons pour guider notre jeunesse vers le respect de celles-ci.

AJACCIO COMPÉTITIVE

Leadership régional, méditerranéen, européen

Nous revendiquons notre position de capitale régionale. 

Accélérer la croissance du territoire, accompagner les initiatives, attirer les talents, soutenir les innovations pour faire rayonner Ajaccio, tel est notre moteur. 

Être pionniers sur les sujets sensibles de l'environnement, telle est notre priorité. 

Accueillir les artistes, les conférenciers, les ambassadeurs les plus prestigieux de la culture sous toutes ses formes, voilà notre ambition pour notre ville et son expérience du savoir.    

AJACCIO OUVERTE SUR LE MONDE

Notre identité, c'est d'abord Ajaccio

Ajaccio ! Le mouvement n'est pas un parti politique.

Tout comme son fondateur, il est libre de tout engagement partisan. Il ouvre donc grandes ses portes à tous ceux qui se sentent concernés par le quotidien de la ville. Avec ou sans étiquette, et quelque soient ses orientations, ses convictions, il est facile de rejoindre #AjaccioLM et de contribuer à l'évolution d'Ajaccio. 

 

Ajaccio, c'est plus de 500 ans d'histoire et une identité affirmée. Et si celle-ci est incontestablement emprunte de fierté, elle n'en est pas moins accessible, bienveillante et communicative. L'ouverture est pour nous synonyme d'ambition et de respect du berceau d'Ajacciens de toutes origines.

Bienvenue donc, à toutes les générations, celle des apolitiques, des optimistes, des traditionalistes, des entrepreneurs, des insaisissables, des déçus, des femmes et des hommes de terrain (et tant d'autres !) dont le point commun est d'abord et avant toute chose, leur ville, Ajaccio.

© Ajaccio ! Le Mouvement