Tourisme : promouvoir identité et qualité, toute l'année

Mis à jour : 13 févr. 2020

           Trop longtemps décrié comme étant « le mal nécessaire » le tourisme n’a, de manière générale, jamais trouvé sa place sur notre île ! L’absence d’une ambition partagée par tous, combinée à un activisme "anti-tourisme" a progressivement installé dans le paysage insulaire une forme d'attentisme. Et pendant ce temps-là, le monde s’ouvrait à cette économie...



           Pour mesurer le chemin parcouru depuis 2014, il faut tenir compte d’un héritage lourd en inerties en tout genre, qu’elles soient structurelles, politiques ou encore humaines. Il fallait tout d’abord pouvoir établir un véritable diagnostic territorial, mesurer les forces et les faiblesses de notre territoire et pouvoir saisir les opportunités s’offrant à nous, sans négliger l’ensemble des menaces pesant sur notre environnement. Bref : repartir de zéro.


           Ce document de référence était réalisé courant 2015, marquant ainsi le point de départ d’une nouvelle ambition pour le tourisme en Pays d’Ajaccio, au service d’un territoire, de ses acteurs économiques et de ses habitants ! L’action stratégique qui en a découlé, a consisté à agir simultanément sur plusieurs niveaux, afin d'orienter le territoire vers un tourisme qualitatif, générateur d’une véritable économie durable, et surtout, susceptible d’être positionné toute l’année.


           Parmi les actions de fond conduites, les plus emblématiques auront consisté à :

- redéfinir le rôle de l’OMT (Office Municipal de Tourisme), futur Office Intercommunal de Tourisme, en le dotant d’une structure plus opérationnelle, plus moderne, donc plus crédible ;

- de redéfinir les modalités de perception de la Taxe de Séjour (en concertation avec les professionnels du secteur) ;

- de participer activement au Projet de Ville "Ajaccio 2030", afin que le Tourisme soit un vecteur intégré au projet de transformation urbaine.


         Cette démarche entreprise depuis début 2016 est d’ailleurs unanimement reconnue (y compris par la Cour des comptes !) et aujourd’hui force d’exemple pour l’ensemble du réseau des Offices de Tourisme de Corse.



Les grands chantiers entamés

Sur les structures :

- Création d’un nouvel espace interactif dédié à la découverte du Territoire et à la valorisation de l’artisanat d’Art « A Mostra » ;

- Réorganisation complète de l’accueil de l’Office afin de répondre aux nouveaux besoins des clientèles (notamment en termes digitaux) ;

- Refonte complète des espaces de travail afin d’optimiser l’accueil de nouveaux collaborateurs experts.


Sur l’organisation :

- Réalisation de plusieurs audits afin que l’Office remplisse l’ensemble des missions qui lui sont dévolues dans le respect de la loi (ce qui n’était pas le cas précédemment).


Sur l’activité :

- Mise en œuvre d’une politique de connaissance de nos clientèles avec la création d’un observatoire touristique permettant de recueillir des données quantitatives et qualitatives sur nos clientèles ;

- Mise en œuvre d’une "politique de l’offre", orientée sur la mise en valeur de notre identité territoriale articulée autour d’un principe de segmentation, favorable à une meilleure lisibilité de nos atouts ;

- Travail de fond sur l'attractivité de notre territoire, en misant sur une politique évènementielle « 4 Saisons », articulée autour de thématiques complémentaires mais célébrant toujours notre identité :

                     o Culture et histoire avec Napoléon et les Journées Napoléoniennes qui sont devenues au cours de cette mandature une référence de dimension européenne (pour ne pas dire mondiale !)

                  o Patrimoine, tradition et environnement avec l’opération "Le Pays d’Ajaccio fête le printemps" dont nous avons repensé totalement la programmation, afin que cet événement qui ouvre la saison touristique constitue un véritable échantillon représentatif des contenus de séjours et d’activités disponibles sur notre territoire ;

                      o Promotion du sport de haut niveau et d'événements au rayonnement international ;

                   o Patrimoine et célébration de l’identité du Pays d’Ajaccio avec "LUME, histoires lumineuses en Pays d’Ajaccio" dont nous avons eu le plaisir de vous présenter la première édition cette année.



Parmi les autres Actions de fond engagées :

- Dossier de renouvellement du classement en 1ère catégorie de l’Office ;

- Dossier de renouvellement du classement d'Ajaccio en Commune touristique ;

- Élaboration du dossier de classement de la ville en « Station touristique » ;

- Évolution des modalités de taxation et perception de la Taxe de Séjour ;

- Études et créations d’offres de services « Ailes de Saison », commercialisables par les tour-opérateurs locaux ;

- Définition de modalités d’actions de promotions et de commercialisations de notre destination par l’Office Intercommunal de Tourisme.


Quelques chiffres clés

Données révélatrices de l’action de la mandature en matière de développement de l’action touristique et de ses retombées économiques directes dans l'économie locale :

- Redistribution de près de 2,1 M€ aux acteurs économiques locaux pour le financement de ses actions ;

- Sur la même période, les seuls flux de fréquentation à l’office ont représenté près de 550 000 visiteurs, dont 250 000 conseillés en face à face pour une meilleure mise en relation entre l’offre et la demande ;


"Le passage de la Taxe de séjour du régime forfaitaire au réel, prélevée auprès de nos visiteurs, a permis de multiplier par 5 la collecte de celle-ci en 6 années (140 000€ contre 700 000€ aujourd'hui...)"

- En termes d’accroissement de la visibilité commerciale de notre destination et de ses opérateurs touristiques, l’évolution du trafic constaté sur notre site web démontre les efforts réalisés par nos équipes, puisqu'au total, nous avons enregistré en moins de 4 ans

près de 1,5 millions de connexions au site ajacciotourisme.com



AFFAIRES EUROPÉENNES ET INTERNATIONALES


         La Ville d’Ajaccio, de par ses compétences, est en capacité de contribuer activement aux objectifs de la politique de l’Union Européenne. C’est pourquoi, elle s’engage dans une dynamique de construction et de mise en œuvre de projets qui s’inscrivent dans le cadre de Programmes Opérationnels relevant de cette politique, afin de participer à l’atteinte des objectifs fixés par la stratégie Europe 2020.


           Cet engagement de notre commune est fondamental, pour permettre au territoire Ajaccien de renouer avec la croissance et l’emploi et aux acteurs de notre micro région, de s’adapter aux chocs économiques et aux processus de transformation sociale en cours. Cette logique de croissance «intelligente, durable et inclusive» impose des choix stratégiques privilégiant l’inclusion et la cohésion sociale, le développement de la société de l’information, la compétitivité des entreprises, la transition énergétique, la préservation et la valorisation durable des atouts environnementaux et culturels de la ville, le renforcement de la cohésion de notre territoire urbain avec le territoire périurbain.


           Cette dynamique a donc été engagée par la délibération 2015/318 du Conseil Municipal du 28 septembre 2015. Cette décision du Conseil Municipal marque la volonté de la nouvelle Municipalité de s’inscrire durablement dans une démarche de construction et de mise en œuvre de projets européens multi-partenariaux, interrégionaux, transfrontaliers, transnationaux, au service du développement du territoire Ajaccien.


Les Grands Chantiers mis en œuvre

Sur l’organisation :

- Création d’une Direction des Affaires Européennes et Internationales au sein de l’organisation communale qui – depuis la fin de l’année 2015 - a la mission de positionner la collectivité sur des projets européens et d’assister les autres services municipaux dans la construction et la mise en œuvre d’opérations, dans le cadre d’appels à projets relevant de différents Programmes Européens.


Sur l’activité :

- Un nombre de projets programmés multipliés par 2 en cinq années d’activité :

o PO FEDER : 14

o PO Maritime IT/FR : 10 (dont Ajaccio chef de file : 2)

Coût total des opérations programmées et en cours de programmation sur 5 ans : 23,8 millions d'€

o Financements FEDER programmés et en cours de programmation sur 5 ans : 11,8 M€

- Une présence forte de notre collectivité sur des projets relevant de la politique de coopération territoriale européenne, la plaçant comme l’une des collectivités françaises les plus impliquées et actives dans le cadre du PO Maritime IT/FR 2014/2020

- Un élargissement marqué des thématiques ciblées par les projets européens développés par notre collectivité, entre la nouvelle et l’ancienne programmation, synonyme d’un travail en transversalité accru des services communaux ;

- Une sécurisation des processus de pilotage et de gestion des projets européens, assurant la réalisation des projets dans les temps impartis, l’atteinte des objectifs fixés, ainsi que la perception des recettes attendues ;

- Malgré une diminution de l’enveloppe FEDER disponible au niveau régional en Corse sur 2014/2020, un maintien du niveau de programmation des aides du FEDER dont bénéficie la Ville d’Ajaccio sur cette période de programmation est à constater, par rapport à la période de programmation précédente, notamment grâce à une implication accrue de notre collectivité dans le cadre du PO Maritime IT/FR.


Quelques exemples concrets de projets


Création d’un itinéraire cyclotouristique

          Le développement du premier itinéraire de cyclotourisme de la Ville d’Ajaccio « Mare & Tarra » sur le versant ouest d’Ajaccio met en valeur un axe principal qui s’étend du Site des « Milelli » jusqu’au grand site de la « Parata », en passant par le vallon de Saint-Antoine et la plaine de Sevani. Il offre ainsi un cadre exceptionnel alternant mer et montagne, espaces naturels classés, sites culturels de premier plan et points de vue exceptionnels.

Coût : 421 538,90 € HT

Participation FEDER (Europe) : 60%

Participation Ville d’Ajaccio : 40%


Développement d’Espaces Numériques de Travail dans les 32 écoles de la ville

          La réalisation de cette opération a permis à la ville d’Ajaccio d’adapter ses équipements scolaires à la révolution numérique qui est en marche. Au terme de l’opération, l’ensemble des 32 écoles communales– de maternelle et de primaire-disposent d’Espaces Numériques de Travail. Ainsi, dans chaque salle de classe un tableau blanc interactif (TBI) est positionné et en complément, une classe mobile est mise à disposition des équipes pédagogiques.

Coût : 2 157 760 € HT

Participation FEDER (Europe) : 50%

Participation ÉTAT : 5,25%

Participation Ville d’Ajaccio : 44,75%



QUALIPORTI

          Le projet constitue un enjeu majeur pour Ajaccio : grâce au soutien financier de l’Europe, il permettra notamment au port Charles Ornano de bénéficier de nombreux investissements, afin d'améliorer la qualité de ses eaux et ainsi d’agir en faveur de la préservation des milieux aquatiques et de la biodiversité.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Ajaccio ! Le Mouvement